Projet de standard du bélier nain rex

 

Standard du Bélier Nain Rex
Pays d’origine : France
Classification : groupe 7 (structure)

Variétés reconnues : reconnu dans toutes les variétés décrites dans la section avec les descriptions générales des variétés + castor.

1 : Type et conformation (20)
Type : trapu et massif avec le cou court et puissant. La ligne dorsale s’étend à partir de la
nuque en légère courbe jusque la croupe où elle rejoint la courbe assez courte de l’arrière
train.
Conformation : bien développée avec avant-train et arrière-train larges.
Tête : fortement développée avec le museau et le front larges et des joues bien
développées. Le chanfrein est court et très busqué. Bien collée au corps.
Oreilles : s’infléchissent verticalement avec l’ouverture bien collée aux joues. Vu d’en
face, elles sont portées en forme de fer à cheval. Elles sont solides, concaves et bien charnues.
Les bouts sont très arrondis et très charnus. La longueur est de 24 à 28 cm.
Des oreilles lourdes et solides augmentent grandement la qualité du sujet. La couronne
se forme sur la tête à cause de l’infléchissement et le poids des oreilles. Leur grandeur
et largeur dépendent du poids des oreilles.
Pattes : fortes, courtes et épaisses.
Fanon : non admis.



2 : poids (10)

Kg 1,250 1,350-1,550 1,850
points 10 10 10




3 : Qualité de la fourrure (20)
L’ensemble des diverses catégories des poils, c.à.d. la bourre, les poils de jarre et les poils de soutien, est de même longueur avec une implantation verticale. Les plantes des pieds sont très bien garnies de poils.

4 : Structure des poils (15)
La fourrure « rex » se distingue de la fourrure normale par une forte réduction de longueur et une structure plus fine des poils de jarre et de soutien. Ceux-ci sont élastiques et aussi courts que la bourre donnant à la fourrure un aspect de velours. Par la structure particulière des poils de soutien, ceux-ci sont complètement uniformes. En passant la main à rebrousse poils, ceux-ci reprennent immédiatement leur position verticale. Des poils de soutien trop grossiers rendent la fourrure rude et s’ils sont trop fins, elle perd son élasticité et devient ondulée ou frisée.

5 : Densité et longueur (15)
Le pelage, grâce à sa richesse en bourre, est d’une densité exceptionnelle et présente une bonne résistance au toucher. La longueur est de 14 à 17 mm.


6 : couleur (15)
Voir les descriptions générales des variétés.

7 : présentation et soins (5)
Voir les généralités.


Défauts légers :
-légères aberrations du type et/ou de la conformation – oreilles qui ne penchent pas complètement verticales ou dont l’ouverture n’est pas complètement tournée vers la tête –oreilles pas assez creuses - port des oreilles pas assez en forme de fer à cheval - structure des oreilles un peu fine – oreilles légèrement abîmées – couronne faible – pelage un peu grossier, insuffisamment dense ou onduleux – frisettes dans le cou – quelques poils de soutien rudes dépassant au dessus de la couverture sur la poitrine, les cuisses, l’arrière-train et les pattes – plantes des pieds on peu dénudées – cou un peu dénudé – peu de lustre – fourrure un peu clairsemée ou hétérogène – vibrisses fortement développées.
Voir aussi les défauts légers valables pour toutes les races et les défauts légers spécifiques pour les variétés.

Défauts graves :
-fortes aberrations du type et/ou de la conformation – mauvais port des oreilles – oreilles fortement abîmées – couronne absente – fourrure fortement parsemée de poils de soutien qui dépassent au-dessus du pelage de sorte qu’elle soit dure au toucher – pelage trop onduleux ou frisé – cou complètement dénudé – pelage insuffisamment dense et/ou trop court.
Voir aussi les défauts graves valables pour toutes les races et les défauts graves spécifiques pour les variétés.



19/11/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres